La TGR sonde les voies d’amélioration de la passation des marchés publics

Le Maroc s’essaie à  la pratique internationale en matière de passation des marchés publics.

Les responsables de la Trésorerie générale du Royaume ont formé un groupe de travail avec d’éminents experts de l’OCDE, des pays partenaires et des organisations internationales (Banque Mondiale, BAD, BERD) dans l’objectif d’avancer sur les démarches de modernisation des instruments de gestion et des règles juridiques organisant les marchés publics qui représentent un fort enjeu économique et financier (15 à 20% du PIB). «En ces temps d’austérité budgétaire et de crise économique, l’optimisation des dépenses publiques est devenue un enjeu à forte connotation politique, économique et sociale. Ceci passe, inéluctablement, par des modes de gestion rénovés et des procédures adaptées aux exigences de transparence», affirme Noureddine Bensouda, Trésorier général du Royaume.