La stratégie du ministère du commerce extérieur bloquée faute d’argent

Le ministère du commerce extérieur en situation de blocage. Cela fait plusieurs semaines qu’il attend la validation des conventions de financement de sa stratégie par les services des Finances. L’aval de la direction du Budget est en effet obligatoire pour pouvoir bénéficier de crédits. Or, celle-ci y oppose un veto, qu’elle estime justifié par les répercussions financières de cette stratégie.

En fait, le département de Abdellatif Maazouz prévoit d’ouvrir des antennes régionales pour son ministère ainsi que des représentations à l’étranger du Conseil national du commerce extérieur. Pour les responsables du Budget, il n’est pas question d’autoriser des projets qui, surtout en cette période de crise, impacteront les finances publiques, en particulier s’ils portent sur la construction de nouveaux locaux et la rémunération de nouveaux hauts cadres.