La prochaine réunion maghrébine

Royal Air Maroc, Air Algérie et Tunis Air ont décidé de créer
une infrastructure commune pour ce qui concerne les relations intramaghrébines.

Lors de leur dernière réunion à Tunis, les 22 et 23 novembre 1967, les ministres maghrébins de l’économie avaient décidé de se réunir à nouveau le 17 avril 1968, à Rabat. Mais le voyage de SM Hassan II en Orient a contraint le CPCM à reporter la réunion au 20 juin prochain, à Rabat toujours.

Ce sera la sixième session de cette conférence qui, petit à petit, avance sur la voie de l’intégration économique du Maghreb en dépit de nombreuses difficultés. Il faut cependant reconnaître que des progrès importants ont été réalisés depuis novembre et l’on a assisté notamment à la signature de l’accord minier maroco-algérien pour l’exploitation des gisements frontaliers du bassin de Zellidja.

Mais c’est peut-être la commission des transports qui a enregistré les progrès les plus substantiels. Elle s’est, en effet, réunie le 3 avril à Tunis. En ce qui concerne les transports aériens, la commission a commandé l’élaboration d’une étude sur la possibilité de fusion des compagnies nationales en une compagnie unique. De leur côté, les directeurs des trois grandes compagnies maghrébines : Royal Air Maroc, Air Algérie et Tunis Air, ont décidé de créer une infrastructure commune pour ce qui concerne les relations intramaghrébines.

La commission a recommandé, en matière de passage aux frontières, la convocation d’une commission mixte regroupant des responsables de police, des douanes et des transports en vue de dégager une solution propre à faciliter les formalités de passage aux postes-frontières.
Vendredi 12 avril 1968