La presse, toujours à  côté

Je vous reproche à vous les journalistes de toujours vouloir traiter les sujets sous l’angle de la polémique au détriment de l’information utile, voire didactique. Le meilleur exemple est l’article, excellent par ailleurs, que vous avez publié le 29 octobre au sujet de la CIMR. Je suis convaincu qu’il y a des milliers de personnes qui ne savaient pas comment calculer leur propre retraite à partir de leurs points, etc. On peut même trouver parmi eux des cadres de haut niveau, des personnes instruites. C’est la preuve que la presse peut être autrement plus utile et pas seulement en faisant toujours dans le scandale et la polémique.
Aujourd’hui, de grands dossiers doivent absolument être solutionnés comme la protection sociale des démunis, l’assurance maladie… Le devoir de la presse est de vulgariser, d’expliquer, d’enrichir le débat, d’apporter des expériences nouvelles et non pas de polémiquer.