La Police judiciaire à  la Chambre de commerce et d’industrie de Casablanca

Sur ordre du juge Jamal Serhane, des éléments de la Police judiciaire ont débarqué fin février à la Chambre de commerce et d’industrie de Casablanca pour demander une série de documents et de justificatifs relatifs aux activités de la chambre.

PV d’assemblées générales, copies de registres des recettes et dépenses, justificatifs de sessions de formation réalisées par la chambre pour le compte de certains opérateurs avec les pièces attestant du règlement des prestations…Des responsables au ministère de tutelle, tout en affirmant ne pas connaître le motif de cette procédure, assurent toutefois que tous les documents et les justificatifs de la chambre sont en règle.