La flambée des prix s’assagit

Hausse du coût des matières premières, temps pluvieux retardant l’approvisionnement, inondations, grèves des transports… Depuis un an, les aléas conjoncturels ont provoqué des taux de croissance inhabituels de l’indice du coût de la vie. Certes, entre les quatre premiers mois de 2008 et la même période en 2009, la hausse a été de 3,5%, dont 5,7% pour les produits alimentaires, mais entre mars et avril derniers, la variation n’a été que de 0,3%. Même le prix des aliments n’a progressé que de 0,6%. Retour à la normale donc.