La Direction des impôts réfléchit sérieusement à  la fiscalisation de l’agriculture

Le sujet de la défiscalisation n’est plus un tabou. La preuve, lors d’une séance de travail tenue fin mai avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), le directeur général des impôts, Abdellatif Zaghnoun, a clairement signifié que parmi les chantiers législatifs à venir en matière fiscale figure en bonne place la fiscalisation du secteur agricole en plus de la poursuite de la réforme de la TVA. Pour l’instant, le secteur est exonéré d’impôts jusqu’à fin 2013.