La dette de l’Etat monte à  53,4% du PIB

La dette intérieure de l’Etat avoisine désormais les 350 milliards de DH (348,9 milliards plus exactement). Ce montant atteint au terme des huit premiers mois de 2012 est en hausse de 10,7% (+31,33 milliards de DH) par rapport à son niveau du 31 décembre 2011.

Pour l’essentiel, ce surplus de dette s’explique par le recours du Trésor au marché des adjudications pour un montant net de 29,4 milliards de DH. Quant à la dette extérieure, elle est restée quasiment stable à son niveau de l’année dernière, soit quelque 99 milliards de DH. Ce qui porte la dette totale de l’administration à 448 milliards de DH, soit 55,8% du PIB de 2011 et à 53,4% du PIB estimé pour 2012.