La Compensation paie ses arriérés

1,1 milliard de dh débloqués avant fin décembre

1,1 milliard de DH ! C’est l’enveloppe que devra débloquer, avant fin décembre 2007, la Caisse de compensation au titre des arriérés aux entreprises, dans le cadre de la subvention des hydrocarbures et du sucre. La décision a été arrêtée mercredi 26 décembre lors de la réunion du conseil d’administration de la caisse, présidée par le ministre des affaires économiques et générales, Nizar Baraka. Autre bonne nouvelle, les arriérés de la caisse qui seront transférés sur l’exercice 2008 ne seront que de 2,5 milliards de DH à raison de 1,5 milliard pour les hydrocarbures et 1 milliard DH pour le sucre, sachant qu’au 1er janvier 2007 la caisse avait accumulé plus de 5 milliards de DH de subventions non payées au titre de l’année 2006. «Un effort a été fait malgré la conjoncture difficile», se réjouit Najib Benamor, directeur de la Caisse de compensation, joint au téléphone par La Vie éco.
Cela dit, et selon les promesses du gouvernement, le système de compensation sera réformé sous peu. Raison pour laquelle il a été décidé, lors du même conseil, de former un comité pour réfléchir aux moyens d’améliorer le mécanisme et de mieux cibler les subventions en attendant une réforme de fond qui devrait avoir lieu d’ici 2012. Le comité, qui sera constitué dans les jours qui viennent, aura pour tâche dans un premier temps d’apporter des améliorations et de lancer les études pour la réforme globale. En attendant, 2008 sera certainement une année difficile. La réunion du conseil, qui a duré 3 heures, a passé en revue les scénarios pour l’exercice à venir avant d’arrêter l’enveloppe de compensation au titre de 2008 à un montant de 20 milliards de DH, en ligne avec ce qui est inscrit sur la Loi de finances. Toutefois, au vu des évolutions des cours des matières premières, les observateurs tablent plutôt sur un montant de 26 milliards !