La CNSS élargit ses sources de données externes pour mieux cibler la fraude

La Caisse nationale de sécurité sociale travaille sur l’élargissement de sa base de données externes pour mieux traquer l’évasion sociale.

Selon des sources bien placées à la caisse, les discussions vont bon train avec plusieurs établissements publics et organismes pour partager leurs données avec la CNSS. Sont concernés le ministère de l’intérieur, le ministère du transport (pour les chauffeurs), l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (pour les salariés des call-center)… Objectif : recouper les informations recueillies de ces établissements avec les données internes pour mieux cibler les missions de contrôle. A noter que la CNSS se base déjà sur les données de la DGI, du ministère de l’emploi et sur la base de données achetée auprès de l’OMPIC.