La CGI lorgne la corniche d’El Hank

La Société nationale de développement et d’aménagement communal (Sonadac) et la CGI, toutes les deux filiales de la CDG, sont entrées en négociations pour l’exploitation du foncier de la corniche d’El Hank. Le terrain, qui s’étend sur une superficie de 13 hectares, a fait l’objet, en 1999, d’un plan d’aménagement qui devait initialement être exécuté par la Sonadac et l’Agence urbaine de Casablanca. Ce plan prévoyait des immeubles R+9, R+10 et R+12. Ce plan étant aujourd’hui dépassé, des sources révèlent qu’il sera certainement révisé et que la CGI pourra être associée au nouveau projet.