La CDG lorgne encore une fois Rabat Parking

Concessions.

Le feuilleton de la concession de Rabat Parking se poursuit. Après une brouille qui a duré quelques mois sur fond de bataille juridique et judiciaire, les discussions ont repris entre les actionnaires majoritaires de Rabat Parking et la Compagnie générale des parkings (CG Park), filiale du groupe CDG. Cette dernière a, en effet, réitéré au début du mois de juillet par correspondance officielle son intérêt pour le rachat des participations des deux actionnaires majoritaires, à savoir Saba (51%) et Alcantara (10%).
Pour l’acquisition de la totalité de leurs parts, la CG Park a offert un prix de 30 millions de DH mais en posant ses conditions. Si certaines sont d’usage, comme les garanties et les clauses de confidentialité, l’une d’entre elles est particulièrement intéressante. La filiale de la CDG demande, en effet, aux actionnaires de Rabat Parking d’abandonner l’action en justice qu’ils avaient entamée auprès du tribunal administratif de Marrakech contestant la concession des parkings de la ville attribuée début 2009 à la société Avilmar, filiale de CG Park. Cette dernière demande également aux Espagnols de n’entamer des discussions avec aucun autre repreneur potentiel. Fin juillet, la maison mère de Saba à Barcelone a répondu à cette offre mais en des termes très prudents. Elle confirme son souhait de céder ses parts dans Rabat Parking mais sous réserve de conditions «acceptables». Lesquelles ?