La Caisse marocaine des marchés piégée par le redressement judiciaire

Une des entreprises adjudicatrice d’importants marchés pour le réaménagement de la Corniche de Casablanca a été déclarée en redressement judiciaire. Pour lever des fonds auprès des banques de la place, cette entreprise avait bénéficié de la garantie de la Caisse marocaine des marchés (CMM) qui se trouve aujourd’hui obligée d’effectuer une importante provision. Des sources à la CMM révèlent que cette défection est à l’origine des résultats catastrophiques de cette année.