La BCP améliore son coût du risque à fin mars

Au terme des trois premiers mois de l’exercice en cours, le groupe BCP a affiché des résultats en progression, à commencer par le produit net bancaire.

Ce dernier s’est situé à fin mars à 4,2 milliards de DH, marquant une hausse timide de 0,5%. Il est soutenu par la bonne performance des activités au Maroc, comme à l’International. La banque accroît ainsi sa part de marché sur les dépôts des particuliers locaux et Marocains du monde, respectivement de 25 points et 10 points. Ce qui a contribué à améliorer davantage la structure de ses ressources.

Toutefois, durant ces trois premiers mois, la marge d’intérêt a connu un retrait de 1,17% à 2,7 milliards de DH. De même que pour les activités de marché dont le résultat s’est soldé par un recul de 10% à 598 MDH. En revanche, la marge sur commissions, elle, est ressortie à 723 MDH, en hausse de 17,6% à 723 MDH.

Intégrant des charges générales d’exploitation en stagnation à 1,9 milliard de DH, le résultat brut d’exploitation a atteint près de 2 milliards de DH, en retrait de 2,7%. Avec un coût du risque, en assouplissement de 18%, à 769 MDH, la banque a dégagé un résultat net part du groupe de 680 MDH, en croissance d’environ 2%.