Khalid Naciri s’attaque à  la protection de la propriété intellectuelle

Piratage, contrefaçon, plagiat, utilisation d’œuvres sans paiement de droits d’auteur…, le ministère de la communication a décidé de s’attaquer sérieusement au chantier de la protection de la propriété intellectuelle. Parmi les mesures envisagées, la transformation du Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA) en établissement public doté de la personnalité morale et des moyens matériels pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de nouveau gendarme en la matière.