Khadija Doukkali à  HEC Montréal

Khadija Doukkali, ex-présidente de la Fédération des industries de la mer, a choisi le Canada pour faire un break. L’intéressée, jointe au téléphone par La Vie éco, affirme que l’idée d’une année sabbatique la tenaillait depuis plusieurs années. Elle en profitera, affirme-t-elle, pour achever son projet d’études supérieures à HEC Montréal où elle compte décrocher son doctorat en gestion. L’idée longtemps mûrie a été mise en application durant la période estivale. Sa décision a aussi été communiquée, avant son départ, à la nouvelle équipe dirigeante de la CGEM, avec qui elle a tenu une réunion destinée à présenter le rapport moral de son mandat à la tête de la FIM. Les affaires de la famille au Maroc, quant à elles, sont désormais administrées par Doukkali père.