Jettou veut baisser la TIC, les Finances refusent

Le problème de la subvention des carburants n’en finit pas de préoccuper le gouvernement. Mardi 1er août, lors d’une réunion à la primature, Driss Jettou a proposé d’indexer réellement les prix à la pompe, ce qui permettrait d’alléger les charges de compensation et, parallèlement, de baisser la TIC (taxe intérieure de consommation) de manière à ne pas trop pénaliser les consommateurs. Tollé aux Finances. Pour les technocrates de la direction du Budget, cette mesure est trop risquée car «le gouvernement peut suspendre le système d’indexation si les prix continuent de flamber et on se retrouvera alors sans les recettes ni la taxe», explique l’un d’entre eux. Mieux vaut un tiens que deux tu l’auras !