Jettou tranche en faveur de Laenser

l’appel d’offres sodea-sogeta pour bientôt

Après plus de deux mois de blocage, le dossier concernant la concession au privé des exploitations agricoles de Sodea-Sogeta est enfin débloqué. En effet, La Vie éco a appris que le Premier ministre Driss Jettou vient de rendre son arbitrage dans le différend qui opposait le département de l’Agriculture à celui des Finances au sujet de la pondération à donner aux critères retenus pour le choix des opérateurs privés qui auront en charge la gestion desdites exploitations. C’est le département de Mohand Laenser qui aura eu gain de cause.
Rappelons que le blocage, qui remonte à début février (cf. La Vie éco du 6 février), concernait l’élaboration du cahier des charges, qui doit servir de base aux appels d’offres. Le département de l’Agriculture préconisait une approche globale par projet, qui tienne compte des montants que les opérateurs privés étaient disposés à investir et du nombre d’emplois à créer, le prix de la location étant pour lui un facteur secondaire dans le choix des opérateurs. Le ministère des Finances, lui, ne le voyait pas ainsi, considérant qu’une exploitation doit être donnée en gestion à l’opérateur qui propose le prix de location le plus élevé. En somme, le principe du mieux disant.
N’ayant pu arriver à un compromis, les deux départements ont donc dû recourir à l’arbitrage de Jettou. Il est expliqué, auprès du ministère de l’Agriculture, que «le plus important aujourd’hui est de s’assurer que les opérateurs privés disposent de projets bien ficelés, pouvant générer de la richesse et de l’emploi». C’est également un moyen d’évincer les spéculateurs et les amateurs.
Les mêmes sources nous indiquent que «le cahier des charges est finalisé. Les premiers appels d’offres seront lancés dans les jours qui viennent»