Jettou en lobbying à  Washington

Driss Jettou est en visite officielle à Washington. Quoi de plus normal ? serait-on tenté de penser. Effectivement, la visite aurait été normale, sauf que pour le Maroc, c’est bel et bien la première fois qu’un Premier ministre de chez nous est invité officiellement par le gouvernement américain. M. Jettou s’est donc envolé mercredi 7 janvier pour la capitale fédérale où il rencontrera les faiseurs de pluie et de beau temps de l’administration Bush. Au programme, notamment, des entretiens avec le vice-président, Dick Chenney, la conseillère du président pour la sécurité nationale, Condoleeza Rice, ainsi que le secrétaire d’Etat Colin Powell et son adjoint William Burns. Bien entendu, conjoncture oblige, Driss Jettou ne pouvait pas passer à Washington sans s’entretenir avec le secrétaire américain chargé du commerce, Robert Zoellick qui mène actuellement les négociations de libre échange avec le Maroc.
Cela dit, il est indiqué auprès de la Primature que ledit accord n’est pas le point central de l’ordre du jour de cette visite. En effet, «ce voyage entre dans le cadre du renforcement des relations bilatérales», explique un proche collaborateur de M. Jettou qui signale au passage que «contrairement aux responsables américains qui ont été nombreux à visiter notre pays, très peu de responsables gouvernementaux de haut rang se sont déplacés officiellement à Washington». Le Premier ministre, nous dit-on, est accompagné par des membres de son cabinet, mais pas de ministres. A la question de savoir si l’éventualité d’un entretien avec le président américain était envisagée, La Vie éco n’a pas reçu de réponse. En revanche on sait que Driss Jettou finira sa visite en beauté puisqu’il devrait donner, vendredi 9 janvier, une conférence dans l’enceinte du célèbre Centre d’études stratégiques et internationales de Washington.