Jet4you hausse le ton contre les turbulents

Transport aérien.

La direction de Jet4you ne compte pas laisser passer impuni le dernier incident survenu à Toulouse. Samedi 4 décembre dans la soirée, un vol de la compagnie à destination de Casablanca n’a pas pu être effectué, les passagers refusant une escale imprévue à Bordeaux. Cet arrêt, programmé à la dernière minute par la compagnie, devait permettre de récupérer des passagers restés en rade à Bordeaux à cause d’un incident technique sur l’appareil qui devait les conduire eux aussi à Casablanca. Bien que cette escale, selon la direction de la compagnie, n’allait occasionner que 40 minutes de retard en tout, les passagers à Toulouse ont refusé de faire le voyage. S’en est suivi des altercations, puis 85 des 121 passagers ont tout simplement occupé l’avion en voulant forcer le pilote à décoller et mettre le cap sur Casa et non Bordeaux. Le commandant de bord a dû finalement annuler le vol.

«On ne peut pas assurer un vol avec des passagers survoltés, ce sont les règles de base de la sécurité aérienne», explique la direction de Jet4you. Mais pour cette dernière, il n’est plus question, à l’avenir, de laisser de tels agissements sans suite. Des conseillers juridiques ont été sollicités en vue de mettre en place un dispositif légal pour lutter contre ce qui s’apparente à une prise en otage de l’appareil. «Les lois internationales sur l’aviation civile sont très sévères à ce sujet et nous tâcherons de les appliquer», explique une source chez Jet4you.