Istiqlal : Chabat confirmé dans son poste

Un souci de moins pour Hamid Chabat, et non des moindres. Le tribunal administratif de Rabat a débouté, mercredi 9 janvier, ses détracteurs. Ces derniers lui avaient intenté un procès pour annuler son élection à la tête de l’Istiqlal pour non-respect des statuts du parti. Le tribunal a, par la même occasion, statué favorablement sur la légitimité du nouveau comité exécutif issu du XVIe congrès du parti. Les pro-Abdelouahed El Fassi, réunis dans un courant nommé «Sans répit, pour la défense des constantes du parti», avaient également demandé le gel des biens du parti. Requête qui a été rejetée. Ce n’est pas tout, les anti-Chabat ont également tenté par la voie de la justice, sans y parvenir, d’annuler la tenue du conseil national, les 11 et 12 janvier. Cette réunion, pour rappel, devrait permettre l’élection du président du conseil national, des membres du comité central et des présidents des commissions permanentes.