Investissements étrangers : où est donc la protection de l’environnement?

Il est étonnant de voir qu’à ce jour, encore aucun investisseur étranger n’est venu avec un projet en relation avec l’environnement, comme le recyclage de déchets, de matières comme le plastique, etc.
Et pourtant, il y a d’é-normes potentialités dans notre pays. En effet, de nombreuses décharges sont encore sauvages, le tri des déchets ménagers n’est pas encore entré dans nos habitudes, le traitement des déchets hospitaliers n’est pas généralisé… Donc tout reste à faire.
Mais pour l’heure, malheureusement tous les investisseurs qui viennent s’installer au Maroc opèrent très souvent dans des industries fortement polluantes (ciment, textile, teinture, délavage, chimie et parachimie…) sachant que le Maroc n’est pas très regardant sur les normes de protection de l’environnement.
Mais tôt ou tard, nous serons obligés de suivre ce qui se fait ailleurs et mieux vaut commencer maintenant que de le faire sous la pression extérieure.

Hamid Saouri  Professeur à Meknès