Intoxication de Tanger : le lait UHT n’y est pour rien !

Grand soulagement à la Fédération nationale de l’industrie laitière. Les derniers résultats des analyses réalisées à la suite d’une intoxication collective à Tanger, début septembre, viennent de tomber : le lait UHT consommé par la famille ce jour-là n’a strictement aucun lien avec l’incident et ne présente aucune anomalie ni danger pour la consommation contrairement aux informations relayées les premiers jours par les médias.