Intempéries : une perte de 0,7% du PIB, selon le CMC

Près d’un point de PIB a été emporté par les intempéries qui ont frappé le Maroc en ce début d’année. Le Centre marocain de conjoncture (CMC), qui a procédé à une première évaluation de l’impact des inondations qu’a connues le pays, estime en effet à 0,7% du PIB les pertes économiques occasionnées, tant sur le plan du capital productif que sur celui des flux de production et de valeurs ajoutées. A préciser que cette évaluation n’intègre pas les pertes en vies humaines, les dommages infligés aux écosystèmes et la dégradation du capital naturel, tant «il est difficile de les estimer».