il y a 40 ans, dans la vie economique

209 901 véhicules au Maroc
On a pu constater
une diminution des immatriculations de voitures américaines, due essentiellement à  la hausse du prix des carburants.

Au premier janvier 1963, le parc automobile au Maroc comptait 209 901 véhicules. Le parc s’est accru en moyenne de 1000 unités par mois en 1962 mais dans le même temps un certain nombre de pertes ont été enregistrées (accidents ou sorties définitives du pays), 3696 véhicules en tout, contre 12 270 nouvelles immatriculations.
On a pu constater une sensible dimi-nution des immatri-culations de voitures américaines, phénomène dû essentiellement à la hausse du prix des carburants qui a entraîné une sorte de reconversion, les utilisateurs préférant des voitures plus économiques. Le parc automobile comptait au 1er janvier dernier, entre autres, 13 950 motocyclettes, 142 833 voitures de tourisme, 47 431 véhicules utilitaires et 2 973 autobus et autocars.
Concernant la répartition par centres immatriculateurs, on notera les chiffres suivants : 103 451 véhicules à Casablanca, 40 761 à Rabat, 14 485 à Meknès, 10 719 à Fès, le reste étant réparti entre les villes d’Oujda, Tétouan, Marrakech, Tanger et Agadir. On notera que 30 220 véhicules appartiennent à des commerçants. Enfin, pour les voitures de tourisme, signalons que les marques françaises sont les plus nombreuses. Au 1er janvier, il y avait 26 200 voitures de marque Renault, 18 684 Simca, 14 801 Peugeot et 9 300 Citroën. Tandis que pour les véhicules utilitaires, on remarque une forte présence de la marque américaine Chevrolet, en deuxième position avec 6 252 véhicules derrière Renault avec 9 244 véhicules utilitaires