IDE : 27 milliards de DH en-2005

27 milliards de DH ! C’est le flux d’investissements et prêts privés étrangers capté par le Maroc pour l’année 2005. Le chiffre est respectable par rapport à  2004, dont la performance n’a pas dépassé 15,7 milliards de DH.

27 milliards de DH ! C’est le flux d’investissements et prêts privés étrangers capté par le Maroc pour l’année 2005. Le chiffre est respectable par rapport à 2004, dont la performance n’a pas dépassé 15,7 milliards de DH. C’est également le niveau le plus élevé enregistré sur toute la période 2000 à 2005, à l’exception du record de 2001 où les IDE avaient atteint le chiffre de 33 milliards de DH.

Cela dit, il ne faut pas crier victoire trop tôt car la performance de 2005 est due en grande partie à deux faits majeurs. Le premier concerne la cession des 16% de Maroc Telecom à Vivendi et le second l’explosion des investissements touristiques à Marrakech. D’ailleurs, quand on examine l’évolution de l’investissement par secteur, du moins pour le premier semestre 2005, les télécoms et le tourisme sont les seuls secteurs qui ont enregistré une hausse. Mieux, les deux activités accaparent à elles seules près de 80% du flux des IDE. En revanche, les autres secteurs ont tous connu une baisse, parfois même à des niveaux importants (-33% pour l’immobilier, -25% pour l’industrie, -30% pour les grands travaux). Conclusion : la bonne performance de 2005 ressemble en fait à l’arbre qui cache la forêt. Le chèque de Vivendi a permis de sauver les meubles l’an dernier. Et en 2006, le chèque d’Altadis (16% de la Régie des tabacs) sera-t-il suffisant ?