Hôtel Lincoln : le décret d’expropriation au BO de septembre

L’expropriation de l’hôtel Lincoln, sis boulevard Mohammed V, à Casablanca, est en bonne voie. C’est ce qu’indiquent des sources bien informées à la wilaya de Casablanca, selon lesquelles le décret d’expropriation sera publié au Bulletin officiel ce mois-ci. Contrairement à ce qui était prévu initialement, ce n’est pas le Conseil de la ville mais l’Agence urbaine de Casablanca qui deviendra, après publication du décret, officiellement propriétaire de la parcelle de terrain sur laquelle se trouvent les vestiges de l’hôtel.

Mais pour pouvoir exercer toute sa jouissance sur ladite bâtisse, l’Agence urbaine devra gagner le procès intenté par les futurs ex-propriétaires devant le tribunal administratif. Mécontents du niveau d’indemnisation proposé par l’Agence urbaine, ces derniers ont saisi le tribunal administratif. Rappelons que l’«immeuble Bessonneau» qui abrite l’hôtel Lincoln est devenu patrimoine historique de la ville depuis l’année 2000. Le site, évacué il y a quelques années, a déjà subi un effondrement ayant coûté la vie à trois personnes.

Une fois exproprié, l’hôtel sera restauré – en gardant son cachet architectural – et transformé en palace qui devrait être donné en gestion à des opérateurs privés via un appel d’offres.