Holcim dans le logement à  140 000 DH

Elle s’est associée à  Sotravo et ACM21

Entre le ciment et l’immobilier les vases sont désormais communicants. Après l’annonce, en 2007, par deux grands noms de la promotion immobilière, en l’occurrence Anas Sefrioui (Addoha) et Miloud Chaâbi, de leur intention de construire leurs propres cimenteries (celle d’Addoha sera opérationelle en octobre 2010), aujourd’hui c’est au tour des cimentiers d’investir le métier de leurs futurs concurrents. Du côté des cimentiers, c’est Holcim qui vient d’ouvrir la voie en faisant ses premiers pas dans le secteur. Ce dernier est en effet actionnaire, à hauteur de 33%, dans le tour de table de la société de promotion immobilière, Mateen. Le reste du capital est détenu à parts égales par la société Sotravo, appartenant à l’ex-président de la CGEM, Abderrahim Lahjouji et un partenaire français, du nom de ACM21, également spécialisé dans la promotion immobilière.Créée en 2007 déjà, Mateen est aujourd’hui pleinement opérationnelle puisqu’elle vient de signer avec le holding public d’aménagement Al Omrane, en avril dernier, une convention pour la réalisation d’un premier projet à Bouznika.
Sur les 1 000 logements qui seront construits en deux tranches, 500 seront des appartements à faible valeur immobilière (140 000 DH) tandis que les 500 autres seront dédiés à la classe moyenne. Les travaux pour la première tranche devraient démarrer dans les prochains mois et les premières livraisons sont prévues pour 2011.
Rappelons que depuis janvier dernier, le ministère de l’habitat et Al Omrane proposent aux promoteurs 3 800 ha de terrains à bas prix pour la construction de trois types de logements (les appartements à 140 000 DH, ceux de 200 000 DH ainsi que des logements pour la classe moyenne). Après l’appel d’offres lancé par Al Omrane, plus de 60 promoteurs immobiliers avaient manifesté leur intérêt de participer au programme.