Hausse des taux des crédits immobiliers

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont bel et bien augmenté et l’enquête trimestrielle de la Banque centrale le prouve. Ainsi, le taux d’intérêt durant le deuxième trimestre 2010 pour cette catégorie de prêts s’établissait à 6,45%, soit 0,29 point de plus qu’au premier trimestre et 0,7 point de plus par rapport à la même période de 2009. A fin 2007, le taux des crédits logement était de 5,08%, soit une différence de 1,37 point par rapport au niveau actuel.

Il faut savoir que la hausse observée durant toute cette période n’est pas due à un relèvement du taux de référence des crédits immobiliers, mais plutôt au surenchérissement du coût de l’argent pour les banques.

Notons que le coût des crédits à l’équipement (pour les entreprises) a également augmenté. Le taux de ces prêts était de 6,38% au second semestre 2010, contre 6,35% au premier trimestre et 6,24% un an auparavant. A fin 2007, ce taux était de 6,16%. Les prêts à court terme, eux, ne suivent pas la même tendance. Les intérêts appliqués aux crédits de trésorerie affichent en effet une baisse de 0,26 point au deuxième trimestre 2010, à 6,26%. De même, le taux des crédits à la consommation a reculé de 0,14 point à 7,19%, alors qu’il était à 7,41% au quatrième trimestre 2007.