Hausse de 84,6% des emprunts de l’Etat sur le marché intérieur en 2011

Au terme de l’année 2011, les levées brutes du Trésor sur le marché intérieur de la dette ont atteint 103,5 milliards de DH, en hausse d’à peine 2,4% par rapport à 2010. Rassurant ? Pas du tout puisque avec des remboursements au titre des anciennes levées en baisse de 18%, les emprunts nets de l’Etat par adjudication s’établissent à 36,7 milliards de DH, soit une envolée de 84,6%. De ce fait, l’encours des bons du Trésor s’est apprécié de 13,2% par rapport à 2010, s’établissant à 314,5 milliards de DH. Cette augmentation s’explique par l’aggravation du déficit budgétaire en 2010, qui a atteint 5,5% du PIB suite à une progression importante des dépenses courantes de l’Etat.