Habib El Malki là¢ché par ses amis du CMC

Coup dur pour Habib El Malki. Les fondateurs du Centre marocain de conjoncture (CMC), Abdelali Doumou, Larabi Jaïdi, Ahmed Laaboudi,  M’hamed Tahraoui,  en plus de Nezha Lahrichi, ont démissionné de la société au sein de laquelle ils détenaient 70% des parts. M. El Malki est désormais seul maître à bord et son fils Tarik, qui gère déjà l’entité, a rejoint le conseil d’administration. La raison : des divergences sur le mode de fonctionnement du centre ces dernières années. Les amis d’El Malki, économistes de renom, qui ont fait la réputation du CMC, ont donc préféré se retirer du capital et travailler en tant que prestataires indépendants.