Guerre du PVC : Chaà¢bi vainqueur

Cette fois-ci, c’est la bonne. Le projet de décret devant instaurer de nouveaux droits de douane pour l’importation de la résine de PVC est finalisé et n’attend que les paraphes des ministères concernés, à savoir les Finances, le Commerce extérieur et l’Industrie. Le taux qui sera finalement retenu est de 17,5% contre 25% précédemment.

La décision, nous dit-on au ministère du commerce extérieur, est définitive. C’est là une petite victoire pour le groupe Chaâbi, précisément sa filiale Snep. Une victoire dénoncée par certains professionnels de la plasturgie qui y voient un maintien de la protection pour la Snep.

L’on se rappelle qu’au mois de mars dernier, la question avait soulevé un tollé dans le secteur. Ayant décidé dans un premier temps de baisser le taux de 25% à 10%, sur la base d’un avis de la commission consultative des importations (CCI), le gouvernement s’était rétracté à la dernière minute pour surseoir à la décision, alors même qu’un projet de décret était déjà paraphé par deux des trois ministres concernés.

La dite commission a alors réexaminé le dossier et décidé de baisser les droits à 17,5% seulement. Les professionnels feront-ils recours ? Pas sûr, mais en tout état de cause, l’Administration, elle, n’est pas près de récidiver en annulant un décret déjà signé par un de ses ministres