Grand oral pour les ministres

ils devront présenter un plan d’action

Le 25 janvier dernier, les membres du gouvernement, les directeurs d’agences, les hauts-commissaires et autres hauts responsables ont reçu une longue lettre de Driss Jettou où ce dernier les appelait à lui soumettre dans les plus brefs délais un récapitulatif détaillé de tout ce qu’ils ont réalisé jusque-là et ce qu’ils ont l’intention de faire d’ici 2007. Dans sa correspondance, le premier ministre donne également rendez-vous à ses ministres pour un séminaire qui devra durer une journée, et au cours duquel chacun exposera ses réalisations et son plan d’action.

Certes, en diplomate chevronné, Driss Jettou a pris le soin d’y mettre les formes, en parlant plutôt de préparer l’action gouvernementale, de cohérence et de synergie et en expliquant que le but de cette grande journée est de sortir avec une feuille de route pour l’action gouvernementale d’ici 2007. Mais cela ne change rien au fond. Selon plusieurs ministres contactés par La Vie éco, les concernés ont été priés de se présenter avec des dossiers détaillés et un programme d’action ficelé : actions, chiffres, dates, délais…

Et en attendant ce grand oral qui devrait se dérouler entre les 20 et 24 février, les ministres ont été invités à faire «parvenir à la primature, au plus tard le 15 février courant, un document faisant apparaître, outre les réalisations antérieures, le programme d’action précis et qualifié pour 2006 ainsi que les grandes lignes du programme 2007, accompagné d’un dossier de communication».

Un détail que le premier ministre a toutefois omis (certainement un oubli) : il n’a pas dit si les calculatrices et les documents sont permis le jour de l’examen !.

L’oral des ministres se déroulera entre les 20 et 24 février.