Gardiennage et transport de fonds : les professionnels font du lobbying

Les sociétés de gardiennage et de transport de fonds mènent actuellement une campagne de pression tous azimuts. Ils submergent de missives les groupes parlementaires, les commissions de la justice des deux Chambres du Parlement et toutes les parties concernées pour exprimer leur désaccord avec certaines dispositions de la loi 27-06 relative aux activités de gardiennage et de transport de fonds.

Le ministère de l’intérieur et même le chef du gouvernement sont également la cible de cette campagne. Les sociétés contestent principalement les articles 5, 6, 7, 8 et 9, ainsi que toutes les dispositions qui portent sur les sanctions et les amendes prévues en cas d’infraction à cette loi qui va entrer en vigueur le 22 septembre courant.