Forum de l’avenir : il a également ses pros, ses anti et ses alter

Si pour la mondialisation, il y a les pros, les anti et les altermondialistes, pour le Forum de l’Avenir, on assiste à la même configuration. Il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre et les partisans d’un Forum alternatif. Le Forum de l’avenir officiel, parrainé par les Etats-Unis et l’Europe, tient ses assises à Rabat le 11 décembre. Mais un forum parallèle de la société civile arabe organisé par l’OMDH et la FIDH (Fédération internationale des droits de l’homme), en coordination avec d’autres fédérations arabes des droits de l’homme, a ouvert ses travaux dès jeudi 8 décembre.
Les autres, ceux qui qualifient le forum de «projet impérialiste, sioniste et réactionnaire» se sont regroupés au sein de la Cellule marocaine contre le Forum de l’avenir. Cette cellule regroupe quatre formations islamistes et les cinq organisations du Rassemblement de la gauche démocratique (RGD), ainsi que l’AMDH, Transparency Maroc et la CDT. En termes d’actions, la cellule a appelé à un sit-in devant le Parlement le vendredi 10 décembre à 19 heures, et le lendemain, des caravanes symboliques venues de plusieurs villes du pays tiendront un rassemblement devant le ministère des Affaires étrangères, qui abritera le forum, le samedi à 9 heures.
Enfin, l’Espace associatif, qui regroupe des dizaines d’associations, le Collectif démocratie et modernité et d’autres ONG sont en train de mettre sur pied un forum alternatif. Ils ont appelé «tous les acteurs de la société civile marocaine et arabe à rester vigilants, à faire entendre leurs voix et à se regrouper dans un forum alternatif permanent pour élaborer et concrétiser notre vision de la démocratie». En somme, à chacun son forum .