Fonds d’investissement pour le Souss

il sera doté de 200 mdh comme mise de départ

C’est une première au niveau des régions. Le Souss-Massa- Drâa aura son propre fonds d’investissement et il sera appelé Igrane, mot amazigh qui renvoit à la fertilité. Une annonce qui ne manquera pas de faire des émules et de provoquer cette concurrence inter-régionale tant attendue.

L’objectif de ce fonds, qui fait partie des actions définies par la stratégie de développement du Conseil régional du Souss, est de favoriser l’essor de la région et de promouvoir le tissu industriel local à travers des prises de participation et des investissements dans des projets ou des entreprises susceptibles d’avoir un impact structurant, notamment en matière d’emploi et de développement des exportations. Les secteurs mis en avant pour abriter des projets potentiels sont ceux qui ont déjà fait la réputation internationale d’Agadir, à savoir l’agriculture, la pêche et le tourisme, sans pour autant exclure des possibilités d’investissements dans d’autres créneaux aussi valorisants.

Doté d’une capacité d’intervention de 200 millions de DH qui pourra être portée à 500 millions, le fonds pourra générer, grâce à un effet de levier, des investissements de l’ordre d’un milliard de dirhams.

Le tour de table sera constitué, en plus du Conseil régional du Souss Massa Draâ (18,25 %), d’Attijariwafa bank (18,25 %), de la Banque centrale populaire (BCP), de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), du Crédit agricole du Maroc et du groupe Holmarcom, qui y détiendront chacun 15,85 %. Ce tour de table permettra non seulement d’apporter une solution de financement mais aussi d’assurer un accompagnement des porteurs de projets tout au long de l’investissement. Quant à la présidence de la société de gestion du fonds, elle sera confiée à Mohamed El Kettani, directeur général d’Attijariwafa bank

Avec cette initiative, la concurrence inter-régionale est désormais enclenchée.