Fonds d’investissement dans les infrastructures

Attijari Invest et EMP Africa, filiale de EMP Global, le plus important fonds d’investissement dans les secteurs d’infrastructures au niveau des pays émergents, viennent de créer Moroccan infrastructure fund, doté d’une capacité d’investissement d’un milliard de DH.
Ce fonds sera dédié aux investissements en infrastructures au Maroc dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et assainissement, des déchets solides, dans les télécoms, le transport maritime et l’aérien ainsi que dans les secteurs de l’hôtellerie et de l’agro-industrie. L’investissement en capital-risque concernera les sociétés intéressées à prendre le relais des activités considérées auparavant comme services publics. Parmi les critères d’investissement du fonds, un taux de rentabilité interne des projets d’au moins 20%. La période d’investissement du fonds dans les projets varie de 2 à 5 ans. Le fonds, quant à lui, aura une durée de 10 ans extensible à 13, avec une période d’investissement qui s’étalera sur les 5 premières années. Enfin, le fonds sera localisé en off-shore et géré par un joint-venture 50/50 entre les deux entités.
Notons qu’EMP Africa a déjà l’expérience du marché marocain, puisqu’elle est présente dans le tour de table de la filiale Amendis, concessionnaire de la gestion de la distribution d’eau et de l’électricité de Tanger et de Tétouan et de Charaf, société opérant dans l’agro-industrie. EMP Africa gère le plus important fonds africain avec 407 millions de dollars investis