Fincom : la toile des compétences MRE

Les cadres MRE auront bientôt leur propre messe «virtuelle». Le Forum international des compétences marocaines à l’étranger, baptisé «Fincom», devrait en effet voir le jour dans les semaines à venir. Il prendra la forme d’un portail. Ne reste plus, comme le confirme à La Vie éco la ministre déléguée chargée des MRE, Nezha Chekrouni, que la fixation de la date du lancement, qui pourrait très probablement intervenir au mois de juillet.

L’objectif de Fincom est de jouer le rôle d’intermédiaire entre les cadres MRE et les institutions au Maroc en matière d’offre et de demande de compétences, explique-t-on au ministère. Concrètement, la plate-forme devrait permettre «une contribution au développement de projets à distance, sur la base de séjours, ou encore d’actions ponctuelles», explique la ministre.

Financé par le PNUD, du moins pour sa phase initiale, le programme devra également associer le secteur public, le secteur privé et la société civile, avec la collaboration du PNUD, de la CGEM, de l’ANAPEC et du ministère de l’Intérieur.
Détail intéressant, le projet vient en réponse à une forte demande des MRE, soucieux de contribuer au développement du pays et qui, jusque-là, n’avaient pas un interlocuteur
dédié à qui s’adresser.Le ministère semble d’ailleurs prendre la chose en compte en prévoyant une charte déontologique destinée à rassurer ses partenaires, notamment par rapport au secret professionnel ou au bénévolat. Il ne reste plus qu’à remplir la base de données… .