Financecom dévoile ses appétits

Après s’être lancé dans la distribution de produits alimentaires avec un réseau Hanouty aux résultats encore modestes, le groupe Financecom met le paquet dans la distribution d’autres produits, notamment le prêt-à-porter. L’annonce en a été faite lors d’une convention du groupe réunissant 150 managers, jeudi 12 février. Pour cette activité, la holding a dédié une filiale, Cap Retail, gérée par Abbas Azzouzi, ex-patron de l’ONMT.
Créée en association avec des partenaires tunisiens, Cap Retail vient de prendre position au Maroc en rachetant le réseau de franchise Celio. En Tunisie, le portefeuille de démarrage est plus étoffé avec plusieurs marques acquises à la fois, dont Zara et Promod. Cap Retail, qui a également des visées sur l’Algérie, ambitionne, selon la présentation faite, de dépasser rapidement le cap de 100 points de vente à travers le Maghreb toutes franchises confondues, notamment de grandes enseignes internationales de prêt-à-porter et de produits de luxe. Le chiffre d’affaires anticipé dans un horizon de 5 ans est de 300 MDH.  
Si la tâche pourrait s’avérer relativement facile en Algérie et en Tunisie, le plus grand challenge des promoteurs sera de se faire une place au Maroc, les franchises internationales étant déjà concédées à des entreprises à l’expertise prouvée. S’ajoute à cela la nécessité de combiner rentabilité et cherté des prix de l’immobilier commercial.