Fin du cauchemar pour Nestlé Maroc

Neslté Maroc a finalement été déclarée adjudicataire, fin mars, pour l’approvisionnement en lait en poudre des FAR, zone sud, marché qu’elle avait perdu provisoirement. Raison de ce retournement de dernière minute : le retrait de la course de Stock Pralim, importateur de lait émirati, qui avait initialement remporté le marché, mais qui s’était trouvé par la suite pris dans un engrenage administratif où la douane lui avait réclamé le paiement de droits et taxes initialement non pris en compte. Il a donc préféré se retirer de la compétition et réexpédier la marchandise vers les Emirats Arabes Unis. Le management de Nestlé peut souffler. Le marché des FAR, d’une valeur de près de 70 millions de DH, représente pour lui près de la moitié de ses parts de marché au Maroc.