Fermeture de la sucrerie de Khemis Zemamra : la Cosumar s’explique

Suite aux récentes réclamations de certains producteurs de betterave au sujet de la fermeture de l’usine de Khemis Zemamra, la direction générale de la Cosumar, contactée par La Vie éco, a apporté l’explication suivante : la sucrerie de Sidi Bennour, d’une capacité de 15 000 tonnes par jour, est aujourd’hui en mesure d’absorber toute la production de la région. D’un autre côté, les producteurs pourront continuer à livrer leur récolte à l’usine de Zemamra, à charge pour la Cosumar de la transférer vers l’usine de Sidi Bennour. Cette dernière, assure-t-on à la Cosumar, est aujourd’hui aux standards internationaux de production.