Fayçal Laà¢raïchi patron de l’audiovisuel public

C’est un communiqué de la HACA, diffusé par la MAP, qui a donné le ton mardi 14 février. Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle, saisi par SM le Roi, a recommandé de «rapprocher» puis de «regrouper l’ensemble des composantes de l’audiovisuel public au sein d’un même pôle, diversifié et complémentaire, tout en capitalisant sur les acquis des opérateurs existants».

Le lendemain, mercredi, Fayçal Laâraïchi, PDG de la SNRT (ex-RTM, qui regroupe les différentes chaînes publiques de radio et de télévision), était également nommé PDG de Soread 2M. Le pôle audiovisuel public est désormais sur les rails.

Interrogé par La Vie Eco, M. Laâraïchi a indiqué qu’il ne fallait pas s’attendre à un processus de fusion-absorption au niveau du pôle public. 2M et TVM garderont chacune son indépendance et sa ligne éditoriale. Mercredi après-midi, Mustapha Benali, DG de 2M, était toujours en place. Et en ce qui concerne le management de 2M, le nouveau président rejette tout a priori. Le premier chantier, et le plus évident, portera sur la rationalisation de l’utilisation des moyens techniques entre les deux chaînes. La coordination, l’optimisation et la mise en commun permettront une plus grande efficacité et une couverture plus large. Bien entendu, d’autres chantiers seront ouverts : harmonisation salariale, commercialisation des espaces de pub, positionnement respectif des deux grandes chaînes généralistes du pôle public, complémentarité dans tous les domaines…