Fathallah Oualalou, N°1 bis de l’USFP

L’USFP a désormais un premier secrétaire adjoint, depuis mardi 13 janvier, en la personne de Fathallah Oualalou, ex-ministre des finances qui a remporté le poste face à son concurrent de toujours, l’ex-ministre de l’éducation Habib El Malki. L’élection de Fathallah Oualalou est vue comme une justice rendue à ce dernier par ses pairs. En novembre dernier, Oualalou a manqué de peu ravir le poste de premier secrétaire à son concurrent Abdelouahed Radi. Il avait en effet perdu par 25 voix de différence, sur plus de 1 300. Loin d’être honorifique, le poste dont hérite Fathallah Oualalou est stratégique car M. Radi sera pris par la grande réforme de la justice qu’il doit entamer dans les mois à venir.