Fathallah Oualalou fait-il de la résistance ?

Le ministre de la Modernisation des secteurs publics (MMSP) vient de soumettre à l’approbation du ministère des Finances un nouvel organigramme pour son département. Une des nouveautés de cet organigramme réside dans la création d’une entité, qui sera peut-être érigée en direction, et qui sera dédiée à la mise en œuvre du grand projet de l’administration électronique. Reste à attendre l’approbation de l’impact budgétaire, que devrait donner Fathallah Oualalou. Ce dernier n’a toujours pas donné son aval à une requête plus ancienne et du même genre émanant du ministre de la Communication, Nabil Benabdellah. Ce dernier envisageait, entre autres, dans son projet d’organigramme, la création d’une direction pour le développement des médias et d’une autre pour les relations publiques et institutionnelles.