Faouzi Chaabi reprend du service

Têtes d’affiche.

Le député et président de l’arrondissement de Souissi, à Rabat, reprend son ancien statut d’«électron libre». Il vient de présenter, en solo, une proposition de loi sur la lutte contre la corruption et la moralisation de la vie publique. C’est la sixième proposition de loi soumise au Parlement par ce député qui vient de rejoindre, de nouveau, à l’ouverture de l’actuelle session parlementaire d’octobre, le groupe PPS, après une année passée dans les rangs du RNI. Cinq précédents textes déposés entre mai et octobre 2008 au Parlement portent la signature du député de Souissi, alors sous les couleurs du PPS.