Facilitations pour le recrutement de contractuels

Un projet de décret pour réglementer les contractuels de l’administration est en cours d’élaboration. Le texte a pour objectif de définir les modalités de recrutement des cadres contractuels, les fourchettes de rémunération, les avantages sociaux à leur accorder, notamment les assurances maladie et les retraites… Il s’agit là d’une mini-révolution dans l’administration car, jusque-là, chaque administration procédait à sa guise et fixait les salaires des cadres contractuels en fonction de ses moyens. Du coup, pour un même profil, la rémunération mensuelle pouvait passer du simple au double selon le ministère employeur. D’un autre côté, le projet de décret a pour objectif d’atténuer certains problèmes dont souffrent les contractuels dont beaucoup ne commencent à percevoir leurs salaires que plusieurs mois après leur prise de fonctions, le temps que leur situation administrative soit régularisée.

On explique toutefois, au ministère de la modernisation des secteurs publics (MMSP), que la publication du décret prendra un peu de temps, car elle doit être précédée par l’approbation des nouveaux textes sur la fonction publique qui ont justement instauré la notion de contrat. A terme, explique le ministre Mohamed Boussaid, les contractuels bénéficieront d’une convention collective à l’image de ce qui se fait dans le secteur privé.
Parallèlement, des sources bien informées révèlent l’existence, au niveau du secrétariat général du gouvernement (SGG), d’un autre projet de décret qui concerne, lui, les experts et conseillers recrutés par les administrations, notamment ceux devant travailler au niveau des cabinets.