…et les contrôleurs aériens aussi

Les pilotes de ligne qui assuraient des vols en partance ou à destination de l’aéroport de Casablanca Moham- med V, mercredi 21 mai, ont été particulièrement vigilants. Et pour cause, les contrôleurs aériens de l’aéroport, une quarantaine en tout, affiliés à la CDT, ont décrété une grève de 24 heures à partir de mardi à minuit. Pour assurer le service, l’Office des aéroports a fait appel pour la journée du mercredi à des équipes de remplacement constituées, entre autres, d’anciens contrôleurs aériens dont certains s’étaient convertis en administratifs.