Enseignant ou juge ? Non merci

Alors qu’autrefois les métiers d’enseignant ou de juge étaient très prisés en raison du prestige qu’ils conféraient à ceux qui les exerçaient, ils sont considérés aujourd’hui parmi les métiers les plus difficiles au sein de la Fonction publique. Se prononçant sur la question mise en ligne, au cours de la semaine du 20 au 26 mai, ce sont 800 internautes qui ont donné leur avis. Bizarrement, alors que leur fonction implique d’être debout et sous le soleil ou la pluie toute la journée, les métiers de policier ou gendarme ne sont considérés comme difficiles que par 13% des répondants. Peut-être que parce que l’on pense qu’ils compensent la fatigue par l’enrichissement grâce à la corruption.