Enquête : Juqu’à 64 consultations quotidiennes par médecin

L’Observatoire national du développement humain (ONDH) vient de restituer les résultats d’une enquête intitulée «L’évaluation des prestations de services des établissements de soins de santé primaires au Maroc», menée en partenariat avec l’Ecole nationale de santé publique (Maroc) et l’Institut de médecine tropicale (Belgique).

Les principaux résultats de cette étude sont alarmants. Ils montrent que les taux d’utilisation de la consultation curative étaient relativement faibles et variaient peu (entre 0,71 et 0,99 nouveaux cas/an/habitant). La charge moyenne de travail par médecin variait de 25 à 64 consultations par jour et la couverture en accouchements de 10% à 131%. Globalement, le Maroc compte actuellement 2600 établissements publics de soins de santé primaires (EPSSP). Le ratio du nombre d’établissements par habitant est passé d’un établissement pour 17 000 habitants en 1980 à un établissement pour 12000 habitants en 2013. Malgré ce développement quantitatif, ces établissements sont restés sous-utilisés et peu attractifs. Ces chiffres montrent que les établissements ne sont pas au même niveau, si ce ne sont pas leurs gérants, les médecins chefs en l’occurrence. On en déduit qu’il y a certes un problème de moyens financiers dans le secteur de la santé. Mais le déficit en termes de management constitue un boulet tout aussi préoccupant.