Elections : site officiel détourné

Le pps victime d’un mauvais farceur

A l’occasion des législatives 2007, le PPS a fait fort en matière de technologie. Il annonce la mise en ligne de trois sites. Un présentant le parti et son programme, un autre dédié au débat et un troisième sous forme de blog permettant aux internautes de dialoguer avec une dizaine de membres du bureau politique dont Ismaïl Alaoui, secrétaire général du parti et Nabil Benabdellah, ministre de la communication. Méritoire ! Mais il y a un hic.

En effet, l’internaute qui, à la recherche d’informations sur les élections, tape l’adresse www.elections maroc.com/2007, tombe sur un site intitulé «Elections législatives Maroc, le site officiel». Ce dernier qui n’a d’officiel que le nom reprend une partie du contenu du vrai site officiel du ministère de l’intérieur, www.elections.gov.ma, avec les mêmes rubriques «Pourquoi participer aux élections 2007 ?», «Répartition des candidats», «Code électoral»… et donne même la possibilité de vérifier son inscription sur les listes électorales. L’affaire aurait été banale si le faux site officiel ne présentait pas une rubrique intitulée «Programme du PPS» et une séquence vidéo en boucle qui montre le film officiel du parti (voir photo ci-contre).

Imitation volontaire destinée à tromper l’internaute et le renvoyer vers le PPS ? Plutôt piratage, d’après le parti, qui se défend d’avoir entrepris une démarche pareille, contraire à l’éthique. Sachant que le site du Parti de l’Istiqlal a également fait l’objet d’une attaque en début de semaine, il semble clair que la toile est devenue un moyen relativement accessible pour brouiller les images en cette période électorale. Le ministère de l’intérieur devrait faire un tour sur la toile.